11 août 2009

Le recul du livre et de la presse dans le budget des ménages


D'après l'INSEE......
Voici un article qui mérite d'être lu aussi je vous en fait profiter. Ce pourrait être l'une des causes des fermetures en masse des petites libraries indépendantes?. Un commerce décalé par rapport au besoin ! C'est bien triste.
Ese articulo vale la pena que lo traduzcáis a vuestro idioma.

Depuis le début des années 1990, la presse et le livre reculent dans le budget des ménages. Le recul de la presse est lié aux comportements des nouvelles générations  qui y consacrent une part de leur budget de plus en plus faible. Quant au livre, sa part diminue dans le budget des ménages, quelle que soit la génération. Ces évolutions n’ont pas modifié les écarts entre catégories socioprofessionnelles. La part du budget consacrée à la presse est la même dans toutes les catégories sociales alors que celle consacrée au livre est très variable. Ainsi, un ménage cadre dépense 70 % de plus que la moyenne en livres* et un ménage ouvrier 30 % de moins. La région, le sexe ou le diplôme influencent les dépenses en livres ou en presse ; l’origine sociale également.
Dans la version papier de l'Insee Première, il a été écrit par erreur « presse » au lieu de « livre ». LIRE LA SUITE SUR / SEGUIR LEYENDO EN
 

blogger templates | Make Money Online